Corée du sud

Chiffres clés

Superficie :
99 313 km2

Population :
48 600 000

Présentation

La République de Corée (Corée du Sud) contraste nettement avec la Corée du Nord sur le plan de la protection des libertés politiques démocratiques et de la liberté de religion ou de conviction. La Constitution garantit la liberté de conscience et la liberté de religion et ne reconnaît aucune religion d’État. Les organisations religieuses et les religieux étrangers ne sont pas tenus de s’enregistrer et gardent leur pleine autonomie. Il y a une séparation claire entre « Église » et « État », et les seules fêtes religieuses sont Noël et l’anniversaire de Bouddha.

On ne rapporte pas d’incident causant un préjudice direct à la liberté de religion ou de conviction. Toutefois, selon le Rapport sur la liberté religieuse dans le monde du Département d’État, la Corée du Sud maintient une politique de service militaire national obligatoire qui ne respecte pas le principe d’objection de conscience. Même si la liberté religieuse n’est pas généralement entravée en Corée du Sud, environ 600 objecteurs de conscience sont actuellement en prison dans le pays pour avoir refusé d’accomplir le service militaire. Parmi ceux-ci, certains sont motivés par leurs convictions religieuses, y compris une centaine de Témoins de Jéhovah[1].

La Corée du Sud est un pays de grande diversité religieuse, où l’Église catholique représente environ 11 % de la population et joue un rôle actif dans la société. En 2014, le pape François a visité le pays et a béatifié 124 martyrs catholiques coréens victimes de persécution religieuse au XIXe siècle. Ce pays, qui a été autrefois le théâtre d’horribles persécutions et de guerre, est devenu un phare de liberté et de démocratie en Asie.

 


[1] Rapport de 2014 sur la liberté religieuse dans le monde, http://www.state.gov/j/drl/rls/irf/religiousfreedom/index.htm#wrapper

 

 

Rechercher un pays

Dernières actualités

  • Corée: 60 réfugiés nord-coréens baptisés à Séoul
    « Chacun ici a des blessures et des souffrances. Vous avez parcouru un long chemin et aujourd’hui, c’est une renaissance en Dieu que vous vivez, une nouvelle vie en compagnie de notre Seigneur qui prend soin de chacun d’entre nous et nous aime sans mesure. Je vous souhaite ... Lire la suite
    Publié le 28/06/2016
  • Mexique et Corée du Sud : deux nouveaux bureaux pour l’AED !
    L’œuvre internationale de bienfaisance catholique l’Aide à l’Église en Détresse  ouvrira deux nouveaux bureaux au Mexique et en Corée du Sud. Dans le monde entier, ce sont désormais dix-neuf antennes qui sont au service de l’Église. L’Aide à l’Église en Détresse inaugurera au courant de l’année 2014 des bureaux supplémentaires ... Lire la suite
    Publié le 07/03/2014
  • Mexique et Corée du Sud : deux nouveaux bureaux pour l’AED !
    L’œuvre internationale de bienfaisance catholique l’Aide à l’Église en Détresse  ouvrira deux nouveaux bureaux au Mexique et en Corée du Sud. Dans le monde entier, ce sont désormais dix-neuf antennes qui sont au service de l’Église. L’Aide à l’Église en Détresse inaugurera au courant de l’année 2014 des bureaux supplémentaires ... Lire la suite
    Publié le 07/03/2014
  • Corée du Nord: « Aucun prêtre catholique ne vit actuellement dans le pays ».
    Depuis des mois, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un provoque les États-Unis et la Corée du Sud en effectuant des essais de missiles et en diffusant des vidéos d’invasion. Des observateurs estiment que le risque d’une frappe nucléaire initiale de la part de Pyongyang est plus élevé que jamais. Entre-temps, la ... Lire la suite
    Publié le 04/06/2013
  • Corée du Nord: « Aucun prêtre catholique ne vit actuellement dans le pays ».
    Depuis des mois, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un provoque les États-Unis et la Corée du Sud en effectuant des essais de missiles et en diffusant des vidéos d’invasion. Des observateurs estiment que le risque d’une frappe nucléaire initiale de la part de Pyongyang est plus élevé que jamais. Entre-temps, la ... Lire la suite
    Publié le 04/06/2013