Guinée Bissau

Chiffres clés

Légende :

Musulmans : 45.3%

Animistes : 40.7%

Chrétiens : 12.7%

Agnostiques : 1.2%

Autres : 0.1%

Superficie : 36125 m2

Population : 1888000 habitants

Le cadre juridique de la liberté religieuse et son application effective

La Guinée-Bissau est un pays d’une grande diversité religieuse en raison du large éventail ethnique de sa population1. Selon l’article 6 de sa Constitution, la Guinée-Bissau est un État strictement laïc2. L’article 4 interdit aux partis politiques de s’identifier à une Église, une religion, un culte ou une doctrine religieuse en particulier. La religion est consacrée par la loi et jouit de la protection de l’État. Les confessions religieuses sont tenues de demander une licence, mais il n’a pas été signalé de cas dans lequel l’enregistrement soit refusé3.

Dans cette ancienne colonie portugaise – qui respecte la séparation de l’Église et de l’État – l’instruction religieuse n’est pas fournie dans les écoles publiques4. Cependant, les communautés religieuses peuvent elles-mêmes la proposer. L’État n’intervient que si leur enseignement est contraire aux lois du pays. Malgré l’instabilité politique et la pauvreté généralisée, peu de tensions religieuses ont été signalées au cours des dernières décennies.

Incidents

Il n’y a pas eu de changement significatif en ce qui concerne la liberté religieuse au cours de la période faisant l’objet du présent rapport (2016-2018). Cela dit, le pays est confronté à d’autres problèmes qui pourraient avoir une influence négative sur la vie religieuse. La lutte contre le trafic de drogues en provenance d’Amérique latine pose d’énormes problèmes au pays5. De plus en plus de personnes, dont de nombreux enfants, fuient la pauvreté en émigrant vers des pays voisins comme le Sénégal6.  Début 2017, dans un contexte économique tendu, de plus en plus de manifestations publiques contre le gouvernement du président José Mário Vaz ont eu lieu. L’Organisation des Nations Unies et d’autres acteurs internationaux qui s’emploient à promouvoir les activités de consolidation de la paix en Guinée-Bissau se sont dits préoccupés par la croissance des tensions politiques et sociales dans le pays7.

Bien que la liberté religieuse soit garantie par la loi, elle est menacée sur plusieurs fronts. Le 10 novembre 2014, alors que les évêques catholiques de Guinée-Bissau se trouvaient à Rome pour leur visite « ad limina » avec les évêques du Sénégal, de Mauritanie et du Cap-Vert, le pape François a déclaré : « Aujourd’hui, [la foi] est menacée à bien des égards, que ce soit par des propositions religieuses plus simples et plus attractives sur le plan moral, qui apparaissent de tous côtés, ou par le phénomène de la sécularisation qui concerne aussi les sociétés africaines »8. Le pape François a recommandé aux Églises locales de fournir aux laïcs « une solide formation doctrinale et spirituelle » et un « soutien constant ». Il les a appelées à « empêcher que la foi ne soit marginalisée de la vie publique ».

Perspectives pour la liberté religieuse

L’islam extrémiste est en expansion en Afrique de l’Ouest et a menacé la paix dans une grande partie de la région au cours de la période faisant l’objet du présent rapport. Il reste à voir si cela va saper les relations interconfessionnelles en Guinée-Bissau, ce qui est possible étant donné que le pays, ainsi que d’autres pays frappés par la pauvreté, sont particulièrement sensibles au djihadisme. Les imams extrémistes étrangers sont considérés comme actifs dans les mosquées du pays9.


 

 

  1. For the share of different religious communities in the total population, cf. Grim, Brian et. al. (eds.): Yearbook of International Religious Demography 2017, Brill: Leiden/Boston, 2017
  2. Guinea-Bissau’s Constitution of 1984 with Amendments through 1991, constituteproject.org, https://www.constituteproject.org/constitution/Guinea_Bissau_1991.pdf
  3. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, ‘Guinea’, International Religious Freedom Report for 2016, U.S. State Department, https://www.state.gov/j/drl/rls/irf/religiousfreedom/index.htm#wrapper
  4. Ibid
  5. Guinea-Bissau country profile’, BBC August 2017, http://www.bbc.com/news/world-africa-13443186
  6. Child “beggars” of Senegal’, Agenzia Fides, 31 mars 2017, http://www.fides.org/en/news/62037-AFRICA_SENEGAL_Child_beggars_of_Senegal
  7. Munzinger Länder: Guinea-Bissau’, Munzinger Archiv 2018, https://www.munzinger.de/search/start.jsp
  8. Discours du pape François aux évêques de la Conférence épiscopale du Sénégal, de la Mauritanie, du Cap-Vert et de Guinée-Bissau en visite ad limina apostolorum, Saint Siège, 10 novembre, http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2014/november/documents/papa-francesco_20141110_ad-limina-africa.html
  9. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, op. cit.