Lesotho

Chiffres clés

Légende :

Chrétiens : 92.3%

Animistes : 6.4%

Autres : 1.3%

Superficie : 30355 m2

Population : 2160000 habitants

Le cadre juridique de la liberté religieuse et son application effective

Les chrétiens constituent la plus grande communauté religieuse du Royaume du Lesotho. En termes de politique publique, « aucune exigence n’est établie pour la reconnaissance des groupes religieux […] La plupart d’entre eux se font enregistrer, mais il n’y a pas de pénalité pour ceux qui ne le font pas ».1

Les Églises chrétiennes sont très actives dans le domaine éducatif et gèrent environ 80 % des écoles du pays.2 Cependant, les professeurs de ces écoles sont payés par l’État, lequel détermine également le programme scolaire standard.

Les écoles confessionnelles sont principalement financées par l’Église catholique, l’Église anglicane et l’Église évangélique du Lesotho. Certaines écoles sont également dirigées par l’Église méthodiste. Le Lesotho a introduit l’enseignement primaire gratuit en l’an 2000. Un certain nombre de nouvelles écoles publiques ont été construites, dans certains cas en remplaçant les écoles confessionnelles. Cependant, la grande majorité des écoles sont encore gérées par l’Église.

Le Lesotho est une monarchie constitutionnelle. Le chef de l’État est le roi Letsie III. La Constitution de 1993 garantit aux citoyens les droits et libertés fondamentaux de la personne (art. 4), dont la liberté de conscience, la liberté d’expression et le fait de ne pas être discriminé selon la race, la couleur de peau, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres.3 L’article 13 est consacré à la liberté de conscience individuelle et dispose que ces protections « comprennent la liberté de pensée et de religion, la liberté de changer de religion ou de croyance et la liberté, seul ou en communauté, tant en public qu’en privé, de manifester et de propager sa religion ou ses croyances par le culte, l’enseignement, la pratique et l’observance de rites ». La liberté de réunion, qui s’applique également aux rassemblements religieux, est énoncée en détails à l’article 16.

L’Organisation de défense des droits de l’homme Freedom House classe le Lesotho dans les pays « libres ».4

Incidents

Au cours de la période faisant l’objet du présent rapport (2016-2018), des élections parlementaires se sont tenues le 3 juin 2017. Au Lesotho, l’Église catholique a œuvré  pour s’assurer que les élections se déroulent de façon démocratique. La Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale catholique du Lesotho, en coopération avec la Conférence interrégionale des évêques catholiques d’Afrique australe (IMBISA), a déclaré : « Les élections ont été pacifiques et bien organisées. Bien que certains aspects puissent s’améliorer, en tant qu’Église locale nous applaudissons la façon dont les élections ont eu lieu ».5

On n’a observé aucun changement institutionnel particulier ou d’autre événement notable qui aurait eu un effet sur la liberté religieuse.6 Dans ce climat de liberté, l’Église catholique est libre de travailler au Lesotho sans entrave à l’approfondissement de la foi de ses fidèles.

Perspectives pour la liberté religieuse

Le Lesotho est l’un des pays les plus pauvres au monde, et le pays est fréquemment touché par la sécheresse.7 Partout où la pauvreté règne, on ressent des tensions à fondement religieux. À cet égard, il n’est pas certain que les bonnes relations entre les religions resteront stables, compte tenu de la croissance des pressions.

 


  1. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, ‘Lesotho’, International Religious Freedom Report for 2016, U.S. State Department, https://www.state.gov/j/drl/rls/irf/religiousfreedom/index.htm#wrapper 
  2. Ibid.
  3. Constitution of Lesotho, World International Property Organisation (WIPO), http://www.wipo.int/wipolex/en/text.jsp?file_id=216171
  4. ‘Lesotho’, Freedom in the World 2016, Freedom House, https://freedomhouse.org/country/lesotho
  5. Fides, 13 juin 2017, http://www.fides.org/en/news/62454-AFRICA_LESOTHO_Parliamentary_elections_applause_from_local_Church_observers 
  6. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, op. cit.
  7. Munzinger Archiv 2018, op. cit.