Monaco

Chiffres clés

Légende :

Chrétiens : 85.2%

Agnostiques : 10.4%

Athées : 2.1%

Juifs : 1.7%

Autres : 0.6%

Superficie : 2 m2

Population : 37900 habitants

Cadre juridique de la liberté religieuse et son application effective

La Constitution de la Principauté de Monaco dispose, à l’article 9, que le catholicisme apostolique et romain est religion d’État.1 Elle affirme que tous les Monégasques sont égaux devant la loi.2

L’article 23 garantit à tous, y compris aux non-citoyens, « la liberté des cultes, de leur exercice public, et la liberté de manifester ses opinions de quelque manière que ce soit […], sauf la répression des délits commis à l’occasion de l’usage de ces libertés ». L’alinéa 2 dispose que « nul ne peut être contraint de concourir aux actes et aux cérémonies d’un culte ni d’en observer les jours de repos ».3

Aucun changement institutionnel important n’a été signalé. Bien que le catholicisme romain soit religion d’État, le gouvernement reconnaît toutes les religions abrahamiques : le judaïsme, le christianisme et l’islam. A Monaco, on trouve plusieurs églises catholiques, deux églises protestantes, une église orthodoxe grecque et une synagogue à Monaco. Il n’y a pas de mosquées mais, selon le Ministère des Affaires étrangères, certains résidents musulmans utilisent chez eux, pour le culte, des salles de prière privées.4

Incidents

Aucun incident notable relatif à la liberté religieuse n’a été signalé au cours de la période faisant l’objet du présent rapport (2016-2018). Cependant, le 9 juin 2017, un individu agité exigeant des réponses à des questions sur le Vatican, a agressé un prêtre, le père Jean-Christophe Genson, dans la sacristie de l’église Sainte-Dévote. L’agresseur a ensuite été amené à l’unité psychiatrique d’un hôpital.5 Aucun autre incident contre des chrétiens ou des membres de religions minoritaires n’a été signalé.

Perspectives pour la liberté religieuse

En l’absence d’informations impliquant des minorités religieuses ou de signes de problèmes liés à la liberté religieuse, aucun changement significatif n’est prévu dans un proche avenir.

 


  1. Constitution de la Principauté de Monaco du 17 décembre 1962, OMPI, http://www.wipo.int/edocs/lexdocs/laws/fr/mc/mc003fr.pdf
  2. ‘Article 17’, constituteproject.org, op. cit.
  3. ‘Article 23’, ibid
  4. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, ‘Monaco’, International Religious Freedom Report for 2016, U.S. State Department, https://www.state.gov/j/drl/rls/irf/religiousfreedom/index.htm#wrapper
  5. S. Noachovitch, Monaco Hebdo, 21 juin 2017, http://www.monacohebdo.mc/21502-homme-hospitalise-psychiatrie-apres-gifle-pretre