Suède

Chiffres clés

Légende :

Chrétiens : 61.4%

Agnostiques : 20.1%

Athées : 11.5%

Musulmans : 5.8%

Autres : 1.2%

Superficie : 438574 m2

Population : 9852000 habitants

Cadre juridique de la liberté religieuse et son application effective

La Constitution du Royaume de Suède garantit la liberté de religion1. Elle interdit la discrimination fondée sur l’appartenance religieuse2 et, en vertu de la loi suédoise sur la discrimination, les plaintes peuvent être déposées auprès de le médiateur de la discrimination.3

La reconnaissance ou l’enregistrement des groupes n’est pas nécessaire pour mener des activités religieuses, et les communautés confessionnelles sont taxées de la même façon que les organisations à but non lucratif. Les groupes religieux officiellement reconnus par la Commission pour les subventions d’État aux communautés religieuses peuvent toutefois augmenter leurs recettes en collectant des fonds par l’intermédiaire de l’Agence fiscale et en recevant des subventions publiques.4

Les lois sur les discours de haine interdisent d’adresser des menaces ou des paroles de mépris sur le fondement des croyances religieuses d’une personne.5 La police fait des statistiques sur les crimes de haine, y compris les crimes de haine motivés par la religion, et le Conseil national pour la prévention du crime (BRÅ) est responsable de la production de données sur les crimes de haine.6 L’enseignement à domicile, y compris pour des raisons religieuses, n’est pas permis sauf dans des « circonstances extraordinaires ».7

Le 13 mars 2018, le gouvernement social-démocrate suédois a proposé une interdiction de toutes les écoles religieuses indépendantes.8

Il existe des restrictions légales à l’abattage des animaux et à la circoncision des garçons.9, et en novembre 2016, il a publié un « plan national de lutte contre le racisme, les formes similaires d’hostilité et les crimes de haine ».10

Incidents

En ce qui concerne les cas anti-sémites et anti-musulmans mentionnés, il convient de noter que, ethnicité et religion étant souvent étroitement liées, il peut être difficile de déterminer si un incident est motivé par du racisme, des conflits politiques ou par de l’intolérance religieuse.

Les chiffres officiels de 2016 rapportés à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et au Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH/OSCE) comprennent 264 crimes motivés par des préjugés contre les chrétiens (32 agressions physiques, 92 cas des dommages aux biens, 130 perturbations de la paix et 10 non spécifiés). Cinq cas d’incidents contre des chrétiens ont été exposés par des groupes de la société civile (incidents multiples au cours desquels des réfugiés chrétiens ont été menacés alors qu’ils étaient dans des centres d’accueil et des lieux d’hébergement, trois incidents impliquant des dommages aux biens).11

Selon une enquête de 2017 menée par Portes Ouvertes, les réfugiés chrétiens et les nouveaux arrivants en Suède ont subi des actes de violence et de discrimination motivés par la religion, principalement de la part de musulmans.12 En juillet 2017, le Conseil des migrations du gouvernement a rejeté la demande d’asile d’une convertie au christianisme, alors qu’il a reconnu qu’en Iran la conversion était un crime pour lequel elle serait vraisemblablement punie, une fois renvoyée dans son pays.13

Parmi les attaques contre des bâtiments chrétiens, on peut signaler le cas d’un homme qui, en criant « Allahu Akbar », a fracassé les vitraux d’une église du centre de Malmö en juin 201614, des cas répétés de vandalisme contre une église catholique à Karlstad en août 201615, des graffitis « État islamique » sur une église catholique à Västerås en mai 201716 et un incendie criminel contre une église catholique à Luleå en juillet 2017.17

D’après la base de données relatant les crimes de haine de 2016, les fonctionnaires ont enregistré 122 crimes de haine antisémite (10 attaques physiques, 18 cas de dommages matériels, 90 troubles à la paix et quatre non précisés). Les groupes de la société civile ont signalé un incident (une menace à la bombe contre une synagogue).18 En réponse, la Ligue anti-diffamation s’est dite préoccupée par le manque de sécurité fournie aux institutions juives, et a exhorté le Premier ministre à les protéger.19

En réaction à la décision du président américain Donald Trump, en décembre 2017, de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, des manifestations ont éclaté à Malmö avec des slogans anti-sémites violents. Le porte-parole de la communauté juive de la ville a déclaré qu’il y avait « une menace latente contre les juifs à Malmö, et quand les choses se réchauffent au Proche-Orient, la menace devient plus réelle ».20, et des objets incendiaires ont été jetés dans un cimetière juif de Malmö.21 La Conférence des rabbins européens a demandé à rencontrer le Premier ministre suédois en raison de la montée de l’antisémitisme en Suède.22

La base de données relatant les crimes de haine de 2016 a fourni les chiffres officiels de 330 crimes motivés par des préjugés anti-musulmans (38 agressions physiques, 64 cas de dommages matériels, 220 troubles à la paix et huit cas non précisés).23 Aucun incident n’a été signalé par des groupes de la société civile.22

On a signalé plusieurs attaques contre des lieux de culte musulmans au cours de la période faisant l’objet du présent rapport (2016-2018). L’État islamique (Daech) a revendiqué un incendie criminel dans une mosquée chiite de Malmö en octobre 2016.24 En novembre 2016, des individus non identifiés ont fait irruption dans une mosquée à Stockholm et ont peint des croix gammées sur les murs et jeté des pétards.25

En avril 2017, la plus grande mosquée chiite de Suède, le Centre islamique Imam Ali, dans une banlieue de Stockholm, a été victime d’un incendie criminel.22 En septembre 2017, une mosquée à Orebro a été gravement endommagée par un incendie criminel.26 En décembre 2017, le centre culturel islamique près de Karlstad a été attaqué au moyen d’une bombe artisanale. Ses fenêtres ont été brisées et ses murs attaqués à l’explosif27 Une mosquée de Stockholm a été saccagée et recouverte de croix gammées en janvier 2018.28

Rakhmat Akilov, un Ouzbek de 39 ans, a été inculpé pour crime terroriste et intention de « rouler sur les mécréants ». Il a reconnu avoir volé un camion et roulé sur les gens dans un quartier commerçant à Stockholm.29 Cinq personnes ont été tuées et 15 blessées lors de l’attaque en avril 2017. L’Ouzbékistan a déclaré qu’il avait prévenu les pays occidentaux du cas d’Akilov, et indiqué qu’il s’était radicalisé après son installation en Suède en 2014. Quelques heures après l’attaque du camion, un chauffeur de taxi musulman somalien à Stockholm a été agressé par un homme qui a imputé l’incident terroriste à l’ouverture de la Suède aux immigrés musulmans.30

Perspectives pour la liberté religieuse

Bien qu’apparemment il n’y ait pas eu de nouvelles restrictions ou d’accroissements des restrictions à la liberté de religion de la part du gouvernement en Suède au cours de la période faisant l’objet du présent rapport (2016-2018), il semble y avoir un risque accru d’intolérance sociétale à l’égard des religions majoritaires et minoritaires, dans certains cas à la suite du terrorisme mondial ou des conflits géopolitiques attribués à des groupes religieux, ainsi que des sentiments anti-immigration en Suède.

 

 


  1. ‘Chapter 2, Part 1, Article 1’, https://www.constituteproject.org/constitution/Sweden_2012.pdf?lang=en
  2. ‘Chapter 1, Article 2’, ibid.
  3. Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, International Religious Freedom Report for 2016, U.S. State Department, https://www.state.gov/j/drl/rls/irf/religiousfreedom/index.htm#wrapper
  4. Bureau of Democracy, Human Rights, and Labor, op. cit.
  5. ‘Chapter 16, Section 8’, Swedish Penal Code, Government Offices of Sweden, http://www.regeringen.se/49bb67/contentassets/72026f30527d40189d74aca6690a35d0/the-swedish-penal-code
  6. Office for Democratic Institutions and Human Rights, 2016 Hate Crime Reporting – Sweden, Organization for Security and Co-operation in Europe, http://hatecrime.osce.org/sweden?year=2016)

    Une instruction religieuse portant sur toutes les religions du monde est obligatoire dans toutes les écoles publiques et privées. Les groupes religieux sont autorisés à créer des écoles privées, à condition de respecter les exigences du programme d’État.((Bureau of Democracy, Human Rights, and Labor, op. cit.

  7. Home School Legal Defense Association, https://hslda.org/hs/international/Sweden/default.asp
  8. Observatory on Intolerance and Discrimination against Christians in Europe, 13 mars 2018, http://intoleranceagainstchristians.eu/index.php?id=12&case=2308
  9. Bureau of Democracy, Human Rights, and Labor, op. cit.)

    En 2016, le gouvernement a nommé un envoyé spécial pour lutter contre l’antisémitisme et l’islamophobie, rattaché au Ministère des Affaires étrangères((Government Offices of Sweden, 27 janvier 2018, http://www.government.se/articles/2018/01/measures-against-anti-semitism-and-for-enhanced-security/

  10. Government Offices of Sweden, 2017, http://www.government.se/492382/contentassets/e6047ff54c00452895005f07e2e2ba39/a-comprehensive-approach-to-combat-racism-and-hate-crime ; Radio Sweden, 23 novembre 2016, http://sverigesradio.se/sida/artikel.aspx?programid=2054&artikel=6570553
  11. Office for Democratic Institutions and Human Rights, 2016 Hate Crime Reporting – Sweden, Organization for Security and Co-operation in Europe, http://hatecrime.osce.org/sweden?year=2016
  12. Religiously motivated persecution against Christian refugees in Sweden, Open Doors Sweden, 2017, www.open-doors.se/flyktingprojektet)

    Le Conseil suédois des migrations a été critiqué pour avoir fait passer des « tests de christianisme » aux personnes qui fondaient leur demande d’asile sur leur conversion de l’islam au christianisme.((A. Wernersson, SVT Nyheter, 24 mai 2017, https://www.svt.se/nyheter/inrikes/migrationsverket-haller-kristendomsprov-med-asylsokande

  13. CBN News, 7 juin 2017, http://www1.cbn.com/cbnnews/cwn/2017/june/christian-convert-faces-death-sentence-deportation-from-sweden-to-iran
  14. A. Svensson, 24 Malmö, 27 juin 2016, http://24malmo.se/2016/06/27/galen-man-slog-sonder-kyrka-skrek-allahu-akbar/
  15. T. Österberg, 16 août 2016, http://www.dagen.se/ny-skadegorelse-hos-katolska-kyrkan-i-karlstad-1.766417
  16. A-S. Sannemalm, SVT Nyheter, 24 mai 2017, https://www.svt.se/nyheter/lokalt/vastmanland/katolska-kyrkan-utsatt-for-is-hot-1
  17. A. Hjertström, (Arson at Catholic church), SVT Nyheter, 5 juillet 2017, https://www.svt.se/nyheter/lokalt/norrbotten/anlagd-brand-i-katolska-kyrkan
  18. Office for Democratic Institutions and Human Rights, op. cit.)

    En avril 2017, une association juive à Umeå a annoncé qu’elle allait fermer après des cas répétés de vandalisme avec des croix gammées et des messages de menace commis par le groupe néo-nazi Nordfront.((BBC, 3 avril 2017, http://www.bbc.com/news/world-europe-39478339?ocid=socialflow_twitter

  19. T. Zieve, The Jerusalem Post, 4 avril 2017, http://www.jpost.com/Diaspora/Sweden-urged-to-better-protect-its-Jewish-citizens-486046
  20. The Local Sweden, 9 décembre 2017, https://www.thelocal.se/20171209/anti-semitic-chants-reported-at-malm-demonstration

    Quelques jours après les manifestations de décembre 2017, une synagogue de Göteborg a été victime d’une attaque au cocktail Molotov((C. Mortimer, The Independent, 11 décembre 2017, http://www.independent.co.uk/news/world/europe/sweden-synagogue-anti-semitic-attack-sweden-gothenburg-a8102476.html

  21. G. Willig, Arutz Sheva Israel National News, 20 décembre 2017, http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/239599
  22. Ibid.
  23. Office for Democratic Institutions and Human Rights, op. cit.
  24. T. Batchelor, The Independent, 1er mai 2017, http://www.independent.co.uk/news/world/europe/sweden-mosque-fire-arson-stockholm-police-jakobsberg-imam-ali-islamic-centre-a7711431.html
  25. Arab News, 26 novembre 2016, http://www.arabnews.com/node/1015931/world
  26. Radio Sweden, 26 septembre 2017, http://sverigesradio.se/sida/artikel.aspx?programid=2054&artikel=6785854
  27. Daily Sabah, 26 décembre 2017, https://www.dailysabah.com/islamophobia/2017/12/27/swedish-police-investigate-mosque-attack-as-hate-crime
  28. TellMAMA, 22 janvier 2018, https://tellmamauk.org/stockholm-mosque-vandalised-swastika-graffiti/
  29. Deutsche Welle, 30 janvier 2018, http://www.dw.com/en/sweden-charges-man-with-terrorism-over-hijacked-truck-attack/a-42362818
  30. J. Ahlander and M. Yosufzai, Reuters, 12 avril 2017, https://www.reuters.com/article/us-sweden-attack-immigration/stockholm-attack-puts-a-choke-hold-on-swedish-tolerance-idUSKBN17E1VX